Le diabète, c’est quoi ?

C’est un problème de régulation de la glycémie (Taux de sucre dans le sang).

Une hormone produite par le pancréas, l’insuline, intervient dans cette régulation. L’insuline permet au sucre (glucose) qui arrive dans le sang, après un repas par exemple, d’être transformée en énergie ou en réserve d’énergie dans le foie, les tissus graisseux et musculaires.
Le diabète est une maladie chronique, plus précisément qui dure toute la vie.
On ne peut traiter que les symptômes de la maladie.
On ne guérit pas du diabète et, il n’existe pas de « petit » diabète.

Le diabète se définit par une glycémie supérieure à 1,26 g/l retrouvée à 2 reprises après une période de jeun d’au moins 8H.

Quels sont les types de diabète ?

Type 1 ou « diabète maigre »
Le diabète de type 1 survient chez l’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte.
Il représente 10 % des cas de diabète.
Les symptômes sont brutaux : soif intense, besoin fréquent d’uriner
Ils peuvent être complétés par un amaigrissement, une vision brouillée, des vomissements.
Ce diabète est dû à une maladie auto-immune dirigée contre certaines cellules du pancréas, ce qui arrête la production d’insuline.
Le traitement par injections d’insuline est donc obligatoire.

 Type 2 ou « diabète gras »
C’est la forme la plus fréquente du diabète : Il concerne 90 % des diabétiques.
Il apparaît plutôt chez les personnes âgées de plus de 40 ans en surpoids avec des antécédents familiaux. Il est influencé par le mode de vie : une alimentation trop riche, la sédentarité…
Cela entraîne une diminution de la production d’insuline.
Il a peu de symptômes et, est souvent dépisté lors de prises de sang de routine. Il nécessite au début souvent de simples mesures hygiéno-diététiques mais peut être associé à un traitement médicamenteux oral et / ou de l’insuline.

Diabète gestationnel
Le diabète gestationnel est une maladie qui touche des femmes enceintes (entre 1 et 4% des grossesses). Il se déclenche généralement vers le sixième mois de grossesse et disparaît presque toujours après l’accouchement mais est souvent le prémisse d’un véritable diabète dans les années suivantes.
Le risque augmente avec l’âge maternel (multiplié par 10 chez les femmes de plus de 24 ans).
Il est du à une insuffisance du pancréas, qui avec les transformations hormonales dues à la grossesse, n’arrive plus à réguler le taux de glucose dans le sang.

 Comment savoir si je suis diabétique ?

La mesure de la glycémie est réalisée par une simple prise de sang renouvelée 2 fois.
En présence de symptômes (soif importante, mictions fréquentes, amaigrissement inexpliqué, somnolence), une seule mesure est nécessaire.